Les techniques de décorations de pièces plastiques

par / / Décoration pièces plastiques, Sous-traitance en Chine
Fabrication de produit complet

Fabrication de produit complet. Moulage par injection plastique des pièces, décoration de pièces plastiques Assemblage de produits complet.

Peintures et vernis

Les peintures et vernis seront évidemment la solution la plus couramment utilisée pour la décoration de pièces. Le vernis, appliqué seul ou en plus d’une peinture (notamment si on décide d’opter pour une combinaison de couleurs, des motifs ou une peinture partielle) vient former un film solide et généralement incolore, dont la première vertu est de modifier l’aspect extérieur de la pièce (matité ou brillance)

Le vernis vient d’autre part apposer un couche protectrice afin de prévenir le vieillissement du plastique. Selon les vernis utilisés, qui nécessitent d’être adaptés au matériau utilisé (en fonction notamment de ses propriété mécaniques) et à l’usage envisagé pour la pièce, on sera en mesure de disposer de caractéristiques physiques supplémentaires, telle que la résistance aux rayures, aux traces de doigts, aux ultra-violets, antistatique, compatibilité alimentaire etc.

L’application du vernis et/ou de la peinture se fait généralement sur le lieux de production, ce qui en fait une des solutions les moins onéreuses en termes de traitement de surface, avec un surcoût de l’ordre de 30% par rapport à la solution de coloration par pigments incorporés aux granules de plastiques.

Décoration graphique et marquage de logo

La sérigraphie sera la technique la plus couramment utilisée pour la décoration ou le marquage. Il s’agit d’interposer un écran entre la pièce et la machine d’impression pour obtenir le motif désiré. Dans le cas de l’utilisation de plusieurs couches de couleurs, un séchage par UV peut intervenir entre chaque application.

Selon la forme de la pièce, la tampographie peut être une alternative à la sérigraphie. Le principe est sensiblement le même, l’encre est appliquée par le biais d’un tampon gravé au motif recherché. Le tampon sera généralement en silicone et de forme adaptée à la surface de la pièce.

Autre option classique pour un marquage de logo, le marquage laser. Technique peu coûteuse et rapide à mettre en oeuvre, elle sera adaptée à des marquages simples qui n’ont pas vocation à améliorer l’aspect qualitatif du produit : logo, référence ou code barre.

De multiples variantes du marquage laser permettent d’obtenir des résultats différents. Dans le cas du marquage par décoloration sur plastique, qui altère la couche superficielle du matériau, il est possible d’obtenir des nuances de couleur. Sur les PC transparents, mentionnons la technique du moussage qui vise à opacifier une partie de la pièce. Enfin la gravure entraîne une disparition d’une couche plus profonde, pour un effet de relief plus prononcé.

Métallisation

La métallisation est un traitement de surface de la pièce, généralement intégral, qui consiste à appliquer une surcouche afin de donner un aspect métallique à une pièce plastique. Il s’agit d’un traitement onéreux qui peut aller jusqu’à doubler le prix d’une pièce par rapport à la solution de coloration par  pigments incorporés aux granules de plastiques.

. Généralement opéré hors du lieux de production, il sera réservé à des éléments à valoriser ou pour lesquels un besoin spécifique a été identifié.

Plusieurs techniques d’application se concurrencent, selon l’effet recherché et la forme de la pièce : bain électrochimiques, application à sec ou sous vide sous forme liquide. Toutes les teintes métalliques sont généralement proposées au client, chromage mat ou brillant, or, argent, laiton etc. dans un grand nombre de variantes.

La métallisation reste un procédé assez coûteux  utilisé pour les productions en grande séries (1000-10 000 pièces)  mais qui s’avère néanmoins  inférieur à une pièce de conception similaire réalisée en métal.

Placage

Le placage consiste à appliquer un film en surface d’une pièce, pour lui donner un aspect imitant un matériau : fibre de carbone, bois, ronce de noyer… Le film, déposé à la surface de l’eau, vient se déposer sur des pièces immergées dans un bassin.

A l’instar de la métallisation, il s’agit d’une opération qui sera généralement réalisée à l’extérieur des sites de moulage par injection par un prestataire spécialisé. Le surcoût est ici aussi important, pouvant atteindre un facteur de 4 par rapport à la solution de coloration par  pigments incorporés aux granules de plastiques.

. Ce procédé se destine à la décoration de  pièces à haute valeur ajoutée utilisée par l’industrie automobile ou aéronautique.

Aqua-stickers

L’application d’aqua-stickers reprend la technique de placage : un motif imprimé sur un film de PVC est déposé manuellement sur la pièce directement. Le technique est moins onéreuse que celle du placage développé précédemment, et permet l’application d’un motif ou d’un logo avec une résolution inégalée sur une pièce ronde ou de forme complexe.

Elle pourra être précédée de toute autre technique de décoration, et complétée par l’application d’un verni qui viendra donner un aspect final sans aspérité, tout en protégeant le motif des agressions extérieures. Ce procédé peut aller jusqu’à doubler le prix d’une pièce par rapport à la solution de coloration par  pigments incorporés aux granules de plastiques.

  • Pin It
HAUT