Le moulage par injection plastique délocalisé rentable dès les petites séries

par / / Décoration pièces plastiques, Injection plastique, Sous-traitance en Chine, Sous-traitance plastique
Moules d'injection plastique

Moules d’injection plastique

L’injection plastique permet de produire à la fois des pièces identiques en grande série à une cadence élevée. Ce mode de production s’avère séduisant pour les TPE et PME, à condition de parvenir à un coût de production raisonnable.

Complexité des pièces et le volume de productions représentent les facteurs clés de la prise de décision. Pour les TPE-PME, la fabrication doit être de qualité sans surdimensionnement pour une maîtrise des coûts dès les premières séries.

Le moule d’injection

Le moule reste très souvent surdimensionné en termes de capacités de production pour les besoins d’une TPE-PME. Le coût d’outillage dans la fabrication d’un moule peut varier de 1 à 5 pour un moule similaire. Si le coût de fabrication du moule représente entre 30 et 50 % de la valeur globale de la pièce produite, des solutions existent néanmoins pour un moulage par injection compétitif dès les petites séries (1 000 à 5 000 pièces par an). Le coût d’un moule en acier, robuste et de conception efficace, peut être en effet abaissé à quelques milliers d’euros en optant pour une conception et un usinage délocalisés, ouvrant ainsi la porte du moulage par injection à la petite série.

Ainsi en 2004, FMB Technologies, spécialiste de l’injection plastique a ouvert une filiale en Chine. De son côté, le français Asytec dispose en Chine de son propre outil de production, associé à une équipe d’ingénieurs compétitive.

Les moules ainsi fabriqués, plus rustiques, permettent des coûts de lancement moins importants et des retouches et des décarottages plus aisés. La conception et la fabrication d’un moule réalisé en Chine peuvent être jusqu’à dix fois moins cher que leurs équivalents en Europe.

 

Fabrication déclocalisée

La production délocalisée offre par ailleurs la possibilité d’un assemblage des pièces grâce un coût de main d’œuvre raisonnable. Deux pièces moins complexes, produites à partir de deux moules simples et assemblées à moindre coût, s’avèreront moins onéreuses qu’une pièce unique produite en Europe à partir d’un seul moule plus complexe.

De fait les charnières, les boîtiers électroniques, les pièces techniques, mais également les produits mécaniques assemblés ou sous-ensembles plastique et métal… sont quelques-uns des débouchés possibles pour des moulages ou surmoulages par injection, dès les petites séries.

Autre avantage majeur de cette solution : une fois le moule conçu et fabriqué, la production de pièces supplémentaires sera possible à un coût marginal, une part importante de l’investissement ayant été réalisé dans la conception et la fabrication du moule d’une durée de vie de plusieurs années.

  • Pin It
HAUT