L’injection plastique, un mode de production adapté à l’échelle industrielle

par / / Décoration pièces plastiques, Injection plastique, Sous-traitance plastique
Voiture en briques de Légo, joshrowe – Pixabay - CC0 Public Domain

Voiture en briques de Légo, joshrowe – Pixabay – CC0 Public Domain

Apparue au milieu des années 1970, l’injection plastique est aujourd’hui une technologie de production mature, permettant la fabrication de produits finis complexes dans une grande variété de matières, et affichant une excellente qualité de finitions et de détails. C’est ainsi la technique qui permet la fabrication célèbres figurines « Lego ».

Son principe est simple : les pièces thermoplastiques sont fabriquées avec des presses d’injection au sein desquelles des granulés de matière plastique sont ramollis par réchauffement puis injectés dans un moule.

Une grande variété de matériaux est disponible, aux caractéristiques mécaniques différentes (résistance, plasticité, aspect etc.). Des combinaisons de matériaux sont par ailleurs possibles (ajout de fibres, surmoulage métal plastique…).

Selon la Fédération de la Plasturgie et des Composites, la plasturgie est au carrefour des technologies innovantes avec l’impression 3D, la plastronique, les objets connectés, l’intégration de fonctions… Dans son Panorama 2015, la Fédération de la Plasturgie et des Composites estime le marché français à 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec plus de 4 000 entreprises opérant sur le secteur. Ses entreprises françaises se doivent d’être concurrentielles pour préserver leurs parts de marchés dans un contexte fortement mondialisé. Selon Allied Market Research, le marché mondial de l’injection plastique affiche une croissance insolente de 5% par an. Le marché mondial est attendu en 2020 à 162 milliards de dollars.

  • Pin It
HAUT