La production de pièces plastiques en petites séries

par / / Injection plastique, Sous-traitance plastique, Uncategorized
Illustration : Imprimante 3D, kaboompics – Pixabay – CC0 Public Domain

Illustration : Imprimante 3D, kaboompics – Pixabay – CC0 Public Domain

Un panel de solutions pour la production de pièces plastiques en petites séries

En dehors du moulage par injection plastique, pour l’industrialisation de pièces plastiques en petites séries, les décideurs ont à leur disposition de nombreuses possibilités mais toutes ne répondent pas aux mêmes critères ni aux mêmes objectifs.

  • L’impression 3D, dont le développement est très médiatisé, reste aujourd’hui une solution onéreuse, réservée aux petits volumes ou prototypage c’est à dire pour une production inférieure à 50 exemplaires.

En termes de fonctionnalités, l’impression 3D ne permet pas un niveau de technicité élevé. Surtout, ce mode de production affiche des process qui restent très lents, donc peu adaptés à la production en série. La technique de l’impression 3D reste limitée en termes de possibilités de formes et de finitions, et les pièces produites doivent ensuite être affinées. Notons que La Poste propose depuis 2014 un service d’impression 3D dans certaines agences et en ligne : une option intéressante pour la production de maquettes ou de prototypes.

  • L’usinage de pièces plastiques représente une option intéressante mais dont le coût s’élève vite en fonction de la complexité des pièces et du nombre de manipulations nécessaires. Ce type de production est réservé pour de très petites séries (quelques dizaines d’exemplaires).
  • Le moulage de résine ou de silicone est la solution générale adoptée pour la production de petites séries, avec un coût de moule particulièrement faible. Mais il présente rapidement des limites en termes de formes, et ne permet pas l’utilisation d’une large gamme de matériaux.
  • L’injection plastique est traditionnellement une réponse adaptée aux productions en grandes séries, et peut sembler rédhibitoire pour des volumes inférieurs à plusieurs milliers de pièces. Si le coût de la matière première reste marginal, la conception et la fabrication du moule de production s’avèrent très onéreux.

Enregistrer

Enregistrer

  • Pin It
HAUT